Evoluer vers l’Industrie du Futur : Mode d’Emploi

Évoluer vers l’industrie du futur : mode d’emploi 

Comptant parmi les premiers pays ayant connu la Révolution industrielle, la France a toujours su évoluer avec son temps pour offrir une image avant-gardiste de son industrie. Riches d’un savoir-faire et d’une progression continue, les sociétés nationales sont aujourd’hui en passe de se réinventer vers l’industrie du futur pour négocier un virage important dans leur process et leur modèle économique. Pour regagner en compétitivité et retrouver une place de leadership à l’international, la modernisation des outils de production et la digitalisation des entreprises industrielles deviennent incontournables. Zoom sur l’industrie de demain et mode d’emploi d’un passage obligé vers l’industrie 4.0

Qu’est-ce que l’industrie du futur ? 

De prime abord, la définition de l’industrie du futur semble assez simple. Dans les faits, définir un concept dont on ne peut présager des développements indispensables et pertinents à long terme présente quelques difficultés. L’incertitude quant à ce qui composera notre quotidien à un horizon lointain suggère de l’anticipation, de la logique et aussi une bonne dose de chance pour imaginer quels seront les enjeux et les problématiques de demain. 

 

Définition 

Bpifrance a mené une enquête en 2018 intitulée « Le regard des dirigeants de PME/ETI sur l’industrie du futur et le futur de l’industrie » pour découvrir la vision des chefs d’entreprises sur l’industrie du futur. Avec surprise, les résultats mettent en évidence que la moitié ne peut en donner une définition claire.  

Le terme d’industrie du futur est né d’un programme stratégique industriel lancé par Emmanuel Macron en 2015. L’objectif principal consiste à moderniser l’industrie française à travers l’évolution de son modèle économique à partir du numérique. Ambitieux projet, notamment dans les secteurs historiques de l’industrie, tels que la métallurgie ou l’extraction minière, au sein desquels le papier et des méthodes qui traversent les âges règnent en maîtres incontestés. 

L’industrie du futur ambitionne d’aller plus loin que les avancements du plan Usine du Futur. Les entreprises, PME et TGE, sont accompagnées sur plusieurs aspects de leur fonctionnement afin d’utiliser les outils de la digitalisation dans : 

  • La modernisation de l’outil de production 

  • L'évolution du modèle économique 

  • La transformation de chaque niveau de leur organisation 

  • L'adaptation de leur mode de conception et de commercialisation 

Le projet est ambitieux, mais indispensable pour soutenir l’industrie française et la compétitivité des entreprises nationales face à une concurrence internationale en évolution constante. 

 

Axes de développement complémentaires à la digitalisation 

La définition reste abstraite, mais les axes de développement potentiels sont nombreux et modulables en fonction du secteur d’activité concerné. Chacun doit trouver en quoi l’industrie du futur peut améliorer le fonctionnement de son entreprise et la faire évoluer avec son temps. 

Les principales thématiques à travailler ne se limitent pas à la digitalisation, même si elle se niche au cœur de la solution : 

  • Effectuer des choix stratégiques forts en matière de positionnement et de différenciation et rester à l’écoute du marché 

  • Sortir d’une relation de domination et de dépendance économique en diversifiant notamment le portefeuille de clients 

  • Développer un esprit d’innovation sur la base des besoins réels des clients, pour faire mieux et plus vite, en s’entourant de partenaires de confiance 

  • Développer des partenariats et des relations externes pour valoriser l’innovation, la formation, le recrutement, le développement commercial et l’international 

  • S’engager dans les enjeux du Développement durable et devancer le durcissement de la réglementation et les attentes des consommateurs en termes de qualité, de traçabilité, de sécurité et de respect de l’environnement et des sociétés 

  • Se projeter à l’international tout en promouvant la marque française 

  • Faire évoluer le management et la gouvernance pour créer un cadre favorable à la participation et au bien-être des collaborateurs, car l’humain reste au centre de tout 

Ces nombreux axes révèlent encore une multitude de nuances qu’il incombe à chaque industrie de définir en fonction de ses ambitions, de ses enjeux et de ses contraintes propres. 

 

À quels enjeux et opportunités répond l’industrie de demain ? 

Les principaux enjeux et opportunités représentés par l’industrie du futur dépendent du dirigeant d’entreprise auquel la question est posée. Toutefois, plusieurs similitudes dans les espoirs des industriels de tout secteur peuvent être mises en évidence.  

Par ordre de priorité, voici les enjeux les plus importants : 

  • Les trois quarts des industriels espèrent moderniser leur outil de production pour gagner en flexibilité grâce à la digitalisation de l’industrie du futur 

  • Près des deux tiers mettent l’innovation au cœur de leur préoccupation ainsi que la diversification de leurs clients afin de réduire leur dépendance vis-à-vis de la demande 

  • La moitié des industriels estiment que repenser leur modèle économique sera inévitable tout comme de développer leur présence à l’international 

  • Plus d’un tiers des dirigeants pensent qu’une digitalisation s’impose à tous les niveaux du système (marketing, production, etc.) 

Ces chiffres montrent clairement l’engouement des industriels pour le programme de l’industrie du futur et une réelle volonté de s’engager dans la démarche. 

Les prévisions nationales estiment que la France pourrait devenir durablement un leader européen de technologies du futur dans plusieurs secteurs comme les imprimantes 3D, la réalité augmentée ou encore les objets connectés. 

Problème : comment y parvenir ? Comment évoluer suffisamment vite et bien pour rester concurrentiel ? Et surtout comment faire changer les mentalités les plus récalcitrantes sans perdre la confiance de salariés sans qui l’industrie française ne serait pas ce qu’elle est ? 

 

Comment structurer la digitalisation des PME de l’industrie du futur ? 

Face aux projets d’envergure, la même question demeure : comment faire et par où commencer ? 

 

Une vision globale VS une avancée par itération 

Pour réussir son passage à l’industrie du futur, une vision globale est requise afin de ne pas partir dans de multiples directions sans réelle stratégie. L’idée ne consiste pas à digitaliser pour digitaliser, mais plutôt à répondre à une demande concrète des clients internes de l’industrie. 

La vision globale aide à avancer par itération et surtout à tirer des leçons et des données chiffrées des essais. Apprendre de ses erreurs permet de réorienter sa stratégie sans risquer de tourner en rond sans résultats concluants. Sans cette phase indispensable de test, les entreprises risquent de perdre du temps.  

Avancer dans une démarche de digitalisation constructive nécessite également d’accepter que les résultats et les retours sur investissement demeurent hypothétiques. 

L’Alliance pour l’Industrie du Futur propose un accompagnement personnalisé à toute entreprise, PME et ETI industrielles, qui estimeraient avoir besoin d’un bilan complet de sa situation afin de définir sa vision globale. 

Le projet national de l’industrie du futur permet aussi la mise en relation internationale entre partenaires potentiels. Des projets communs peuvent ainsi être instaurés afin de s’enrichir mutuellement des avancées technologiques de secteurs similaires ou présentant des synergies. 

 

Les 11 erreurs à éviter sur la mise en place de l’industrie du futur 

Les entreprises industrielles pionnières de la démarche communiquent plusieurs retours d’expérience qu’il est bon de considérer pour une société qui débute dans sa transformation. 

 

Avant de vous lancer dans l’industrie de futur et de bouleverser tous vos process, notez que : 

  1. Digitaliser pour faire comme les concurrents est voué à l’échec 

  1. Le digital ne représente qu’un outil qui se met au service de l’humain et pas l’inverse 

  1. Se noyer simultanément dans une multitude d’axes de développement potentiels ne donnera pas de résultats probants 

  1. Rester focus sur ses attentes pour gagner en efficacité 

  1. Amener le digital au centre de l’industrie afin qu’il réponde à des attentes concrètes de terrain et pas à des théories de laboratoire 

  1. Avancer pas à pas, ni trop loin ni trop vite, au risque de perdre certains collaborateurs en route 

  1. Sensibiliser en amont les salariés pour répondre à leurs besoins et les convaincre du bien-fondé de la démarche 

  1. Oser et tenter pour apprendre de ses erreurs davantage que de ses réussites 

  1. Prendre en compte la maturité du site et de l’industrie concernée avant de digitaliser 

  1. Définir des indicateurs de mesure pour quantifier les résultats 

  1. Comprendre que la digitalisation ne représente que le début d’un processus infini 

 

L’humain au cœur du débat sur la digitalisation 

Retenez du mode d’emploi de l’industrie du futur que l’humain reste au centre de la problématique. Le projet peut être porté par la direction, mais il doit ensuite descendre à chaque niveau de l’entreprise jusqu’à la ligne de production. 

L’ensemble des interlocuteurs est à consulter afin de récolter les idées, les savoir-faire et les retours d’expérience qui permettront de valider l’interface de développement et la mise en place du changement. Plus vous impliquerez tôt vos collaborateurs dans votre démarche de digitalisation, plus votre projet sera un succès. Bâtir l’industrie de futur est un projet collaboratif. 

La sensibilisation des salariés s’accompagne également d’une formation continue aux nouvelles technologies et à l’utilisation au quotidien d’outils novateurs facilitant les missions de chaque collaborateur. Le développement du numérique à chaque étape de la production ainsi que la robotisation d’une partie des tâches nécessitent une montée en compétences de tous. 

 

L’empathie envers tous les niveaux de la hiérarchie et un management transversal efficace garantiront l’entrée de votre entreprise dans la nouvelle ère de l’industrie. 

Créé le 07/04/21 par GL EVENTS

Chargement...

loader